Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 22:04

 

Ca fait pas longtemps que je l'ai. Je l'ai eu pour pas grand chose (car légèrement défleurie)lors du marché aux fleurs de Saint Antoine l'abbaye ou j'avais acheté deux autres orchidées en bonne santé.

 

 P1040310

 P1040312.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses fleurs sont rapidement tombées et je me suis rapidement apperçue que les racines avaient souffert et je la voyais dépérir.

 

J'ai donc décidé d'attendre la fin de la floraison et de la rempoter en urgence.

 

Mon premier rempotage...oula je sais pas que ça va donner !!!

 

Bref je prépare donc tout le matériel :

 

  • P1040591.JPG

le substrat ( écorces, billes d'argile, liège)

 

 

 

  • P1040592.JPG

La plante à rempoter

 

 

 

  • un sécateur stérélisé 

 

Etape 1 : Après avoir préparé le substrat, je l'humidifie un peu.

 

Etape 2 : je dépote la plante et constate les dégats et c'est pas jojo du tout, c'est même effrayant car je vois pas grand chose à garder !!!

 

 P1040595.JPG

 

Les racines sont complètement desséchées voir pourries au coeur (elles étaient en sphaine mais je pense pas soignée correctement auparavant).

Je dégage le plus gros du substrat en enlevant les racines mortes et abîmées au fur et à mesure (pour la partie en sphaigne ça a pas été simple).

J'ai ensuite passé le reste sous l'eau très délicatement pour finir le nettoyage.

 

 

 

 

 

 

 

P1040600.JPG

 

 

Bah comme je disais il reste pas grand chose !!!

 

 

 

   P1040602.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je crois même que la base a déjà bien morflée !!!

 

 

 

 

 

Bref je vais passer au rempotage.

Je commence par placer des billes d'argiles au fond du pot (j'ai utilisé le même en prenant soin de bien le nettoyer)

Puis j'ai mis un peu de substrat et placer ma belle délicatement pour ne pas abîmer le peu de racines restantes.

et j'ai complété avec le reste de substrat en tapotant le pot légèrement pour qu'il passe bien entre les racines (voir je m'aide d'un tuteur si necessaire).

 

Pour finir j'arrose par le dessus et voilà le tarvail....

 

 P1040608.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire à suivre.....

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 20:26

 

Eh bien si c'est bien vrai pas sur mes phalaes mais sur mon petit oncidiums acheté jeudi...

 

Après avoir regardé un peu partout sur le net, j'ai procédé comme pour les cochenilles. J'ai commencer par enlever les bêbêtes une par une avec un coton tige et de l'alcool et j'ai vaporisé la décoction eau + alcool + savon .

 

Y'a plus qu'à surveiller de très près maintenant !!!

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 15:07

Jusque là , j'ai parlé des soins à donner aux orchidées d'après toutes mes lectures sur lesquelles je me base d'ailleurs pour bichonner mes belles.

 

Mais là je vais vous parler de comment elles sont chez moi.

 

Mes orchidées sont en intérieur et aussi extérieurs (à la belle saison).

 

Mes plus belles, en pleine floraison sont exposées dans mon salon

 

 

 P1040590.JPG

 

Mon salon est très lumineux avec de grandes baies vitrées. Du coup la pièce est lumineuse du matin au soir et mes belles appécient De plus elles sont très peu au soleil direct sauf en fin de journée.

 

Pour les Phalaes je les laissent dans des pots transparents ce qui est bien d'une part pour voir quant elles ont soif et d'autre part car les racines peuvent bénéficier de la lumière ce qui est bénéfique à leur épanouissement. Pour les autres j'utilisent des caches pots (pour le côté design surtout ).

 

Toutes mes belles sont posées sur des "lits de billes d'argiles" afin de maximiser l'humidité dont elles ont besoin.

 

Pour l'arrosage tout va dépendre de la variété.

Je les mets dans une bassine ou un évier et je remplie d'eau (de pluie quant c'est possible) jusqu'au 3/4 des pots et je les laisses baigner 10/15 min. Ensuite j'arrose le dessus du substrat (attention aux feuilles, il ne faut pas que de l'eau passe entre les feuilles) et je les laisse égoutter avant de les replacer. Je reremplies d'eau les "lits de billes d'argile" et vlà mes belles sont bien hydratées pour une bonne semaine voir 10 jours selon les saisons.

 

Pour l'engrais je leur en donne une fois par mois en période de croissance et je leur en donne plus pendant les périodes de repos (par ex pour les dendrobiums)

 

Installation "lits de billes d'argile":

 

  • Billes d'argiles

Des billes d'argiles

 

 

 

  • Cache-pot.JPG

Des caches pots ou des dessous de pots

 

 

 

  • Grillage.JPG

Du grillage

 

 

 

 

Tout d'abord, bien rincer les billes d'argile jusqu'à ce que l'eau coule claire.

 

Ensuite les disposer au fond de votre pot ou cache pot ou dessous de pot.

 

couper le grillage à la forme du pot et déposer dessus les billes d'argile. Remplir d'eau à hauteur des billes d'argiles. L'utilisation du grillage évite que le pot soit les pieds dans l'eau. Il m'arrive de ne pas en mettre mais dans ces cas là il faut bien faire attention à ce que les racines ne baignent pas dans l'eau.

 

Et enfin replacer le pot.

 

 Humidite-avec-billes-d-argiles.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes mes belles dedans ou dehors sont humidifier de cette façon et elles en sont plutôt ravies.

 

Récemment j'ai fait un système de fontaine de fortune ou point d'eau dans mes grand bacs ( une coupelle, des cailloux et de l'eau - le tour est joué).

 

 P1040586.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà je pense avoir fait le tour de mes petites installations et soins de mes belles.

Repost 0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 21:47

 

Je les suspectais déjà il y a quelques jours d'avoir élues domicile sur mon phalae jaune fushia et bien j'avais raison.

 

Ce soir en l'observant de plus près, j'ai pu constater que mon phalae avait des locataires.

 

 P1040425.JPG  P1040426.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir pas mal potasser pour savoir comment les éliminer de manière naturelle dans un premier temps, j'ai trouver un recette que je me suis empressée d'appliquer.

 

  • A l'aide d'un coton tige imbibé d'alcool à 70°, j'ai enlevé les cochenilles.
  • Ensuite j'ai préparé la solution suivante : 500ml d'eau tiède + 2 cuillères à soupe de savon noir + 2 cuillère à café d'alcool. Mélanger sans secouer (pour éviter trop de mousse) et mettre en un pulvérisateur.
  • J'ai pulvériser sur cette décoction sur mon phalae et les autres à côté par la même occasion (on ne sait jamais)
  • Je renouvelle dans 10 à 15 jours

 

Voilà, ce soir plus de cochenilles en vue.

Repost 0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 18:16

 

 

 

Aujourd'hui je vais vous parler de la famille des Odontoglossums.

 

  • Ses Origines

 

 

Encore une fois, il existe une multitude d'espèces Odontoglossums, ils sont souvent appelés cambria mais il y a des milliers d'hybrides comme par exemple les colmanara, les wilsonara, les odontobrassia et bien d'autres encore.

 

Ils sont pour la plupart originaire des régions montagneuses d'Amérique du Sud et des Andes.

Ce sont des plantes épiphytes comme les phalaenopsis. Ces orchidées ont des pseudo-bulbes qui leurs servent de réserve d'eau.

 

 

 

  • Leur culture

 


Leur culture varie selon leur milieu d'origine mais les hybrides s'adaptent mieux à des conditions types.

les conditions que je vais vous donner seront donc plus spécifiques aux hybrides (dont je possède quelques variétés que vous pouvez déjà retrouver ici et   et dans leur futurs pots de présentations individuels).

 

 

la lumière : les odontos ont besoin de lumière comme la plupart des orchidées et peuvent être exposés aux rayons du soleil du matin et de la fin de journée en hiver et au printemps. En été un voilage est conseillé afin d'éviter les brûlures.

Ils peuvent également être placés en extérieur à partir de Mai si les températures extérieurs sont au dessus de 12°C. Ils peuvent cependant supporter des températures plus basses occasionnellement. Ils faudra les placés plutôt à l'ombre ou alors à une exposition ou le soleil sera présent tôt le matin ou en fin de journée.

La couleur de leur feuillage sera aussi un indice de luminosité - si les feuilles sont vert clair c'est qu'ils reçoivent suffisamment de lumière et si elles sont vert foncés elles demanderont plus de lumière.

 

L'arrosage : Il peut être plus fréquent lors de la croissance et plus espacés en dehors de la croissance. Il est conseillé de laisser le substrat légèrement humide mais pas de trop non plus au risque de faire pourrir les racines. En période de chaleur plus forte un arrosage 2 fois par semaine peut être (voir doit être) pratiqué.

Maintenir de l'humidité pour une bonne croissance.

Espacer les arrosages en fin de croissance.

 

Le rempotage : ce que j'ai pu lire sur le rempotage des odontos varient selon les sources à savoir tous les ans chez certains et tous les deux ans pour d'autres. Bien sûr si les racines débordent ou que le substrat est détérioré, le rempotage s'imposera.

Le rempotage se fera à l'aide d'un substrat drainant voir de la sphaigne. L'hydroculture lui convient aussi.

 

La fertilisation : là aussi les avis sont très différents selon les sources. Cependant un engrais durant la période de croissance est apprécié par les odontos après la fréquence est assez variable allant de chaque arrosage à un fois par mois. A vous de faire votre expérience, je vous donnerais bien évidemment la mienne en fonction des résultats.

 

Les odontoglossums n'ont pas vraiment de période de repos, si les conditions de cultures sont bonne vous pourrez avoir plusieurs floraisons durant l'année.

 

Comme toute mes fiches sur les différentes variétés, les informations que je vous donne sont issus de mes différentes et nombreuses lectures et regroupées ensuites dans mes fiches.

 


Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 20:47

 

 

Comme je vous le disais tout à l'heure, hier je suis allée chez mes parents et là que vois-je !!! 2 vanilles mais dans un triste état (du au transport pendant la livraison ou tout se baladait dans l'emballage).

 

Bref, mon père ne pensant pas qu'elle vont repartir, je lui demande si je peux les emmener pour une dernière tentative de sauvetage.

 

Les voilà donc hier à leur arrivées.

 

  P1040295P1040294

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet après-midi, me vlà donc partie dans mon opération sauvetage de vanille

 

  • Etape 1 : on s'installe et on prend tout le matériel.  Du substrat (ça sera un terreau pour orchidée mélangé à des billes d'argiles préalablement nettoyées) que l'on aura mouillé, les pots que j'ai pris soin de bien nettoyer et les vanilles.

 

  • Etape 2 : Je dépote les vanilles, et voilà le résultat

 

P1040328.JPG

 

pas jojo hein mais y'a un semblant de racine alors je me dis que tout n'est peut être pas perdu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040334.JPG

 

 

 

 

Celle de droite est en meilleur état, j'ai plus d'espoir avec cette pousse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Etape 3 : Le rempotage. J'ai lu que les vanilles ne devaient pas avoir les racines trop enterrées. J'ai donc placé quelques billes d'argiles dans le fond du pot et j'ai remplie de substrat j'ai déposée la tige de vanille et ai légèrement recouvert les racines.

              Pour la pousse plus en forme j'ai mis un tuteur (après plusieurs lectures sur le sujet).

 

Et voilà le résultat.

 

  P1040341.JPGP1040335.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà maintenant je les ai placé en pleine lumière près d'une fenêtre mais pas de plein soleil et je vais bien maintenir l'humidité.

 

Je vous donnerai des nouvelles.

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 10:52

Je vais à présent vous parler des Phalaenopsis .

Il existe une très grande variété de phalaenopsis. Ce sont celles que l'on trouve le plus souvent dans le commerce pour leur falicité de culture et ce sont pour la plupart des hybrides.

Je possède actuellement 4 phalaenopsis hybrides dont 1 blanche, 1 tachetés violette, 1 jaune fushias et 1 moucheté violette que voici :

 

Phal hybride blanc (04)   Phal hyb jaune-fushia (01) Phal Elegant Polka Dots (100)Phal Little Spotty (04)

 

Mais revenons aux palaenopsis en général :

 

 Ses origines :

 

Il existe une cinquantaine d'espèces de phalaenopsis botaniques et des milliers d'hybrides.

Leur nom vient du grec "qui ressemble à un papillon" c'est pourquoi on les appelle "orchidées papillon" .

Elles proviennent de régions tropicales du Sud-Est Asiatiques, Indonésie, Philippines mais aussi du Nord de l'Australie.

Certaines espèces sont rares.

Ce sont des plantes monopodiales* et épiphytes*. leur feuilles sont larges et leurs tailles variables.

 

* orchidées monopodiales : se sont des orchidées qui ne possèdent ni pseudo bulbes, ni rhyzome et dont une tige principale grandit chaque année.

* orchidées épiphytes :  ce sont des plantes qui peuvent se développer en utilisant un autre support (par ex un tronc d'arbre) sans en prélevé leur nourriture pour se nourrir. Certaines Orchidées peuvent ainsi être "montées" sur des supports.

 

La culture :

 

Dans leur milieu d'origine, les phalaenopsis vivent dans des milieux chauds et humides.

La lumière. Elles ont besoin de beaucoup de lumière mais pas de lumière directe du soleil, cependant les rayons du soleil matinal ne leur fera pas de mal, dans la journée il faudra alors mettre un voilage si elles sont en intérieur.

 

La température doit être entre 16°C-18°C (nuit) et 25°C-30°C (jour). En dessous de 15°C les conditions de floraisons peuvent être compromisent.

 

L'arrosage. C'est une plante qui n'aiment pas être trop arrosée, elle survivra mieux à la sécheresse qu'à trop d'arrosage. Un arrosage 1 fois par semaine est suffisant lors qu'elle est en fleur et on espacera les arrosage après la floraison jusqu'à l'apparition de nouvelles hampes.

Elle n'a pas de période de repos et peut donc fleurir plusieurs fois dans l'année si les conditions sont bonnes.

 

En ce qui concerne l'engrais, les avis sont très variables, certains la disent gourmandes, d'autres pas. Cependant un engrais faiblement dosé est conseillé afin de ne pas abimé les racines.

 

Le rempotage ne se fait que tout les 2 à 3 ans (ou bien si le substrat est pourri ou vraiment décomposé). Le rempotage se fait en fin de floraison avec un subtrat adapté (spécial orchidée) ou un substrat maison pour les plus connaisseur. Ne pas utiliser des pot trop grand lors du rempotage car les phalaenopsis aiment être à l'étroit pour bien produire.

 

Ceci est un résumé de ce que j'ai pu trouvé sur le net. Je vous dirais dans un autre post comment les miennes sont entretenues.

Repost 0