Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 19:12

Le Cymbidium est une espèce très populaire surtout au moment des fêtes en partie dû à sa floraison hivernale.

Ce sont des plantes à réputation tenace avec des floraisons abondantes.

Ce sont des orchidées dites "tempérées-froides" car elles supportent des températures assez basses.

Les Cymbidiums sont des épiphytes et sympodiales (nouvelles pousses sous forme de pseudo bulbes tous les ans à la base des anciens).

Les pseudos bulbes sont de forme ovoïdes. Les feuilles sont fines et coriaces. Les racines sont épaisses et charnues et les fleurs sont cireuses et parfois parfois parfumées.

 

 

Voici quelques photos de Cymbidiums.

 

cymbidium cymbidium-5.jpg  cymbidium 2   cymbidium 3  

(Ces images ont été récupérés sur internet, dans le cas où elles vous appartiennent merci de me le faire savoir, je les retirerai)

 

 

ORIGINE

 

 

Les Cymbidiums sont originaires des régions montagneuses d'Asie (Himalaya, Népal,...) mais aussi de Chine, du Japon et également d'Australie.

Il existe une soixantaine d'espèces botaniques. Ces espèces botaniques ont été croisées et ont données naissance à des milliers d'hybrides que l'on trouve dans les jardineries et fleuristes.

On trouve également une espèce miniature de Cymbidium dans sa forme hybride.

 

 

FLORAISON

 

 

L'apparition des boutons  survient en période hivernale.

Chaque hampe peut avoir jusqu'à une douzaine de fleurs pouvant aller de 5 à 10 cm selon l'espèce.

 

 

CULTURE

 

 

La cuture des Cymbidiums est plutôt conseillé en véranda ou serre car ils demandent beaucoup de lumière et des températures fraîches en hiver. Il est également conseillé de les sortir en extérieur dès que les gelées sont passé et de les rerentrer aux prochaines gelées.

La culture en appartement est donc beaucoup plus difficile pour leur apporter les bonnes conditions (cela reste malgré tout faisable si l'on possède une pièce bien lumineuse et plus fraîche en l'hiver).

En serre et véranda, un ombrage (par voilage par exemple) est fortement conseillé pour éviter les brûlures du feuillage.

En extérieur placer la plante à l'ombre dès qu'il fait chaud (printemps, été). Cependant elle peut être exposée au soleil du matin et de la fin de journée.

Les Cymbidiums peuvent donc rester en extérieurs et en plein soleil (l'hiver) tant qu'il ne gèle pas. En intérieur, ils doivent être placés près d'une fenêtre avec beaucoup de luminosité.

 

En automne et en hiver, les températures doivent être comprises entre 0-10°C (la nuit) et 20°C (le jour)

Au printemps et en été, les placer si possible en extérieur. Les Cymbidiums n'apprécient pas trop les températures au dessus de 30°C.

 

ARROSAGE

 

A partir du printemps et dès que les températures sont à la hausse, il faut augmenter les arrosages (1 à 2 fois par semaine si nécessaire) cependant le substrat ne doit jamais être détrempé et les racines ne doivent jamais baigner en permanence dans l'eau car les racines risquent de pourrir.

Quant la plante ne pousse plus, il faut espacer les arrosages en laissant bien sécher le substrat entre 2 arrosages.

Attention si la plante reste dehors l'hiver il ne faut pas l'arroser car froid + humidité = risque de pourriture des racines.

 

 

ENGRAIS

 


Les Cymbidiums sont gourmands en engrais en période de croissance (feuilles, racines et fleurs), durant cette période arroser avec de l'engrais une fois sur deux (en respectant bien les dosage indiqués en fonction de l'engrais utilisé).

Arrêter la fertilisation lorsque la plante ne pousse plus.

 

Attention avec les engrais, chacun y va de sa sauce sur les engrais à utiliser et les dosages à appliquer. Il vaut mieux sous doser l'engrais que le sur doser (qui lui fera plus de mal que de bien au final).

 

REMPOTAGE

 

 

Le rempotage des Cymbidiums se fera lorsque le pot devient trop étroit ou que le substrat est en mauvais état. Si le substrat n'est pas abîmé on peut simplement placer la motte dans un pot plus grand et compléter avec un substrat neuf).

Le rempotage se fera lors de l'apparition de nouvelles racines et hors période de floraison.

Le substrat pour orchidées vendu en jardineries convient bien car il est à la fois drainant et lourd.

lors du rempotage, si la plante est trop volumineuse on peut supprimer la partie des pseudos bulbes sans feuilles s'il sont plus nombreux que les pseudos bulbes feuillus. C'est aussi l'occasion de diviser la plante si on le souhaite (en veillant bien de faire attention aux racines) afin de les replanter dans de nouveaux pots.

 

 

Cet article est issu de diverses recherches sur internet, entre autre le site orchidouxdingues qui me sert beaucoup pour mes cultures.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires